La crise et les enjeux climatiques




Le paquet Energie-climat européen comprenant la directive Energie renouvelable, la Réduction des émissions et le système de quota (ETS), des étapes clés en décembre

UN calendrier très chargé pour la préparation de l’accord du paquet énergie-climat qui sera discuté au prochain sommet de l’union européenne les 11 et 12 décembre, et voté en plénière au parlement européen le 17 déc.

L’accord est loin d’être acquis compte tenu de la diversité du mix énergétique européen, la Pologne qui dépend à 90% du charbon, souhaite faire l’exception et recevoir gratuitement les permis d’émission après 2013 prétextant le contexte actuel de la crise économique.

La France qui ambitionne de boucler le paquet européen Energie-climat avant la fin de sa présidence européenne, et donner un signal fort de l’engagement de l’Europe via à vis du reste du monde, et par la même forcer l’engagement des pays clés (chine, inde, Brésil) avant le début des discussions de l’après kyoto en 2009.

Pour conclure l’avenir de l’engagement mondial pour la réduction des émissions est entre les mains de… la Pologne.

Plus d’infos http://www.euractiv.com/fr/changement-climatique/ue-approche-accord-climatique-industrie-lourde/article-177782

L’ADEME confirme le portage de Cit’ergie,




la version française de l’European Energy Awards, le label qui récompense les collectivités territoriales œuvrant pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre. 

Présenté lors d’un point d’information au POLLUTEC, l’expérience des 4 collectivités lauréates (Besançon, Echirolles, Montmélian et Grenoble Alpes Métropole) est édifiante.

Le travail en réseau et en transversalité est un pré requis pour accéder à ce label, mettre l’efficacité énergétique et la réduction des émissions au cœur du processus de décision de tous les jours est l’objectif de la démarche, commente Jean-Marc Uhry vice président de la METRO dans le cas de Grenoble.

La méthodologie de certification est articulée sur 6 domaines à évaluer en points forts et marges d’amélioration : Développement territorial, Patrimoine, Approvisionnement Energie, Eau et assainissement, Mobilité, Organisation interne, Communication.

Plus d’infos sur http://www.citergie.fr/

 

SUNVALOR établit un partenariat avec le leader suisse du contracting solaire




Nous proposons désormais à nos clients professionnels disposant de bâtiments avec des surfaces de toitures supérieures à 2000m2, la location de leur toiture pendant 20ans, le financement et l’exploitation d’une installation photovoltaïque, pour étudier si vos toitures peuvent bénéficier de cette offre, nous vous remercions de nous contacter sur https://www.sunvalor.com/pages/contact.php

Le plan Borloo pour développer les énergies renouvelables en France




Le plan comme annoncé cette semaine par Mr Borloo donne en 50 mesures une réelle opportunité aux énergies renouvelables (surtout le solaire photovoltaïque, et la géothermie), les quelques mesures phares :

-Le lancement dans les semaines qui suivent d’un appel d’offre pour doter avant fin 2011 chaque région d’une centrale photovoltaïque avec une capacité cumulée de 300MWc (à titre de rappel à fin 2007 la capacité installée en France était de 13MW).

-Un nouveau tarif d’achat spécifique (45c€/kwh) pour les centrales photovoltaïques installées par les entreprises sur leur toitures (supermarchés, bâtiment industriel, tertiaire ou agricole), ce tarif permettra de réduire les temps de retour sur investissement pour  les entreprises qui investiront dans des systèmes photovoltaïque sans pour autant remplacer entièrement leurs toitures (en surimposé).

Les toitures professionnelles représentent 36% de la surface totale disponible en France, mais seulement 4% des installations actuelles sont sur des toitures professionnelles, le tarif de 55c€/Kwh reste toujours disponible pour les professionnels lors de la rénovation complète de leur toiture et jusqu’à fin 2010 (en intégration), ce tarif est souvent impossible d’en profiter en cours de la durée de vie de la toiture.

-Les procédures administratives longue pour le raccordement des centrales photovoltaïque au réseau et qui sont jugées rédhibitoires seront simplifiées passant de 5 démarches administrative à 2.

Source Dossier de presse MEEDDAT

Obama, Yes we can – un programme énergétique très ambitieux




Le président américain élu cette semaine avait défendu un programme de sobriété énergétique et d’énergie renouvelable pour les états unis, se déclinant en plusieurs points, entre autres :

-Améliorer l’efficacité énergétique en réduisant de 15% la demande en électricité d’ici 2020

-Réduire les dépenses fédérales d’énergie par l’amélioration de l’isolation de ses bâtiments

-Mettre en place le système Cap & trade avec des objectifs chiffrés de réduction des émissions

-Arriver à 10% de part d’énergie renouvelable dans le mix énergétique américain en 2012.

Ces engagements rappellent ceux pris par l’Europe, si toutefois mis en place, renforceront les engagements européens et donneront une réelle opportunité d’affaire pour les entreprises françaises surtout dans le domaine de l’efficacité énergétique.

Plus de détails http://www.barackobama.com/

 

L’industrie automobile, un répit de 3 ans




L’industrie automobile européenne s’est engagée en 98 d’atteindre un niveau d’émission moyen de 140gr CO2/km à l’horizon 2008, ne pouvant tenir leurs engagements, la commission européenne se prépare à introduire une législation contraignante fixant la limite de 130grCO2/ km pour les voitures neuves d’ici 2012.

Malgré des progrès considérables la moyenne des émissions des voitures allemandes avoisinent les 172grCO2/km alors que les françaises et italiennes sont déjà autour des 140gr.

La nouvelle législation fixant l’objectif des 130grCO/km, n’est cependant pas porté uniquement par l’industrie automobile mais également par le développement de l’utilisation de biocarburants, une meilleure gestion de la circulation.

Plus de détails http://www.euractiv.com/fr/transport/automobiles-co2/article-162420

 

Le marché mondial de l’énergie solaire photovoltaïque : la croissance laisse peu de chance à la baisse des prix




Avec un taux confortable de 30% de marge brute opérationnelle (similaire au secteur bancaire dans ses plus belles années), les producteurs d’équipement photovoltaïque ne seront pas pressés de faire baisser leur prix de vente, seulement 7% de baisse annuelle de prix d’ici 2012 d’après le rapport annuel photon consulting.

La croissance du secteur en moyenne de 68% annuel d’ici 2012 est justifiée par l’investissement massif dans l’équipement de fermes solaire rentabilisés à des taux de retour interne (IRR) de loin supérieurs aux taux bancaires actuels, cette situation qui ne devrait pas ralentir dans cette période de crise de crédit promet des jours encore meilleurs pour le solaire photovoltaïque.

Plus d’infos : http://www.solarannual.com/exec.htm

 

Paris finance le Diagnostic énergétique de ses immeubles




Le plan climat adopté par la ville de paris en octobre 2007 débouche sur la mise en œuvre des recommandations du plan d’action, l’objectif étant de réduire les consommations énergétique et les émissions de la capitale.

Le maire adjoint chargé du développement durable, de l’environnement et du plan climat vient d’annoncer le financement à 100% les diagnostics thermique pour les 100000 immeubles privés de la capitale.

Plus d’infos : http://afp.google.com/

 

Ce qui changera avec la loi du Grenelle de l’environnement en quelques mots :








Adoptée à l’unanimité à l’assemblée Nationale dans un contexte de crise assez difficile, la loi Grenelle 1 fixera le cadre dans lequel les objectifs d’application seront définis dans la loi Grenelle 2 prévue pas avant le printemps 2009.

Le Bâtiment neuf : la consommation de l’énergie primaire sera réduite à 50KWh/m2 avant fin 2012, et pour les bâtiments public affectés au tertiaire avant fin 2010.

La rénovation du parc existant : Réduction de 38% de la consommation énergétique d’origine fossile d’ici 2020

Collectivités territoriales : devront établir un plan climat pour les collectivités de plus de 50000habitants

Transport : Renouvellement des voies ferrées et expansion du ferroviaire à grande Vitesse, taxation du fret routier.

Entreprises : Imposer aux entreprises de plus de 250 personnes de réaliser un bilan énergétique et émissions de GES avant fin 2013, pour les grandes entreprises avant fin 2010.

Energie renouvelable : porter à 20% la part des énergies renouvelables dans la consommation nationale d’énergie finale.

Biodiversité : Création de 3 nouveaux parcs nationaux et de parc naturels marins sous la souveraineté de l’état

Les exploitations agricoles : réduire la dépendance énergétique avec pour objectif d’atteindre 30% des exploitations à dépendance faible d’ici 2013.

L’état exemplaire : Les administrations de l’état au plus tard en 2009 entreprendront un bilan de leur consommation énergétique et de leurs émissions de GES, avec un objectif d’amélioration d’au moins 20% en 2015.

Le détail du texte de loi sur http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl0955.asp